lundi 30 septembre 2013

A year in the merde - God save la France

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre qui revêt une importance particulière pour moi, puisque c'est celui sur lequel j'ai basé mon mémoire de master. Le thême : la traduction de l'humour dans les romans. Autant vous dire qu'avec Stephen Clarke, j'étais servie ! En gros, j'ai regardé comment le traducteur français avait adapté l'humour en français. Lire le même livre en deux langues ? Quand on aime, on ne compte pas. (Je vous le conseille quand même en anglais, si vous le pouvez, c'est la version la plus drôle.)


L'auteur
Stephen Clarke est né en 1958 en Angleterre, il est journaliste et écrivain. Il s’est installé à Paris au début des années 1990 et a écrit plusieurs ouvrages humoristiques sur la France et les Français, dont A Year in the Merde (paru en français sous le titre God save la France). À l’origine, l’ouvrage n’a été tiré qu’à 200 exemplaires à compte d'auteur, avant d’être découvert par une maison d’édition qui a décidé de le publier. À l’heure actuelle, il a été traduit en 17 langues.

Personnellement, je vous recommande aussi 1000 years of annoying the French, 1000 ans de mésentente cordiale en français, qui est génial aussi et qui revisite l'histoire de nos deux pays. A la base, je voulais faire mon mémoire sur ce livre-ci, mais à l'époque, il n'avait pas encore été traduit.


L'histoire
Ce livre raconte les aventures d'un jeune Anglais fraîchement débarqué à Paris. Et c'est partie pour un enchaînement de chocs culturels et d'incompréhensions en tous genres. L'auteur découvre la bureaucratie, les Françaises, apprend à connaître son patron et le fonctionnement de son entreprise, les grêves, la nourriture, et j'en passe et des meilleures.

Mon avis
C'est vraiment hilarant, on peut dire que j'avais bien choisi mon sujet. C'est écrit pour les British et il faut le garder à l'esprit, sous peine de grincer furieusement des dents si on a trop la fibre franco-patriotique. Stephen Clark adore les Français, et qui aime bien, châtie bien. L'auteur enchaîne les stéréotypes, clichés et jeux de mots, mais ce n'est pas lourd et il y a une vraie histoire derrière.


Si jamais par accident, quelqu'un avait une PAL complètement vide et voulait jeter un oeil à mon oeuvre, je l'envoie volontiers sur simple demande par email à chatdebibliotheques@gmail.com...

4 commentaires:

  1. A year in the merde est un titre que je souhaite découvrir. J'ai dans ma PAL Paris revealed et je pense passer un bon moment avec :)

    RépondreSupprimer
  2. Ca a l'air vraiment sympa! Et ça devait être plutôt cool de faire ton mémoire de master dessus :)

    RépondreSupprimer
  3. Ton mémoire de master devait être super intéressant ! Et le sujet s'adapte parfaitement bien aux livres de Stephen Clarke :) Si cela t'intéresses Stephen Clarke sera demain (vendredi 29 mai) à The Abbey Bookshop (cinquième arrondissement de Paris) à 19h pour une séance de dédicace sur son dernier livre portant sur Waterloo (encore un sujet traité avec humour :p).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça pourrait être sympa, malheureusement je n'habite pas à Paris :/ mais je note qu'il a fait un nouveau bouquin

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...