jeudi 19 septembre 2013

Amour, prozac et autres curiosités - un conseil qui valait son pesant de cacahouètes !

L'autre jour, au détour d'une conversation, une amie commence à me parler d'un livre de Lucia Etxebarria. Gné?? Connais pas. Elle m'a donc alors prêté deux romans de cette auteure espagnole, Je ne souffrirai plus par amour (dont je vous parlerai quand je l'aurai lu, parce qu'en général, ça marche mieux dans cet ordre !) et donc, Amour, prozac et autres curiosités

Quand on regarde la tête de mon exemplaire...


on voit qu'il n'est pas là pour faire joli dans la bibliothèque. Il y a du vécu, des kilomètres au compteur je ne suis pas sa première lectrice !! Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi, c'est bon signe.

Comment décrire ce livre... il est complètement déjanté ! (Quand on voit la couverture, on s'en doute.) Il a été écrit en 1999, et ça se passe en Espagne. Ca, c'est pour le contexte. Le livre raconte l'histoire de 3 soeurs, complètement différentes les unes des autres et bien incapables de se comprendre. Elles se relaient au fil des chapitres, présentés sous la forme d'un abécédaire, pour raconter leur histoire à la première personne. Une chose les relie : elles sont toutes les trois paumées, et droguées, drogue pure pour l'une, prozac pour les autres... Chacune est excessive à sa manière tout en désapprouvant les autres, alors que finalement, au fond, elles se ressemblent plus qu'elles ne se l'imaginent.

Mon avis
Le mal-être est évident, mais ce livre est très drôle car malgré tout, ces personnages débordent d'optimisme et finissent par se retrouver toutes les trois pour sortir de leur situation. Pour vous faire un dessin, je lisais dans le bus, et ça ne m'a pas empêchée d'éclater de rire à plusieurs reprises (et accessoirement, j'ai failli louper mon arrêt plusieurs fois). Certaines scènes sont assez crues, donc il vaut mieux éviter de s'asseoir à côté de la petite mamie de 80 ans qui essaie de tailler la bavette (quoique, ça pourrait être drôle).

Le ton est léger, l'histoire, à l'image de son héroïne principale, moins simple qu'elle n'en a l'air. Je le recommande !

Ce livre participe à deux challenges

Challenge XXe siècle
Une étape de mon tour du monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...