lundi 21 octobre 2013

Comment aimer son maître quand on est un chat - Comment domestiquer son maître quand on est un chat de Monique Neubourg

Ce petit livre détente nous changera des livres que je lis habituellement. Le chat ne pouvait passer à côté de ce livre écrit par un compère chat !! J'ai craqué pour son format et son (ses) titres prometteurs. A la base, je voulais l'offrir à quelqu'un. Je l'ai d'abord feuilleté rapidement et je me suis rendu compte que ce n'était pas du tout ce que j'avais imaginé, du coup ça ne correspondait pas vraiment. Je l'ai lu, du coup, pour être sûre de mon erreur !


L'histoire
Ce livre recto-verso se décompose en deux parties : Comment aimer et comment domestiquer son maître quand on est un chat.
La première partie dissèque la façon qu'ont les humains d'aimer et toutes les variantes ainsi que le sexe, l'amour des choses, etc. 
La deuxième explique aux chats de tous poils comment bien choisir son maître, en décrit les différents profils, les différents habitats et les différentes manies.
Le tout est écrit du point de vue d'un chat qui décrit à ses congénères le comportement des Domestiqués et donc, comme on peut se l'imaginer, d'un point de vue très cynique et méprisant vis-à-vis des bipèdes. Les paragraphes sont séparés par des encarts qui comparent la situation traitée avec celle du monde des chats.

Photo "piquée" au blog des chamis Liousha et Tiki
Mon avis
Je ne m'attendais pas du tout à ça en lisant le livre. Je pensais trouver le kit du parfait manipulateur à quatre pattes, et pas une pseudo-analyse de l'homme occidental et de ses comportements, même si elle pique souvent juste : si j'avais eu envie d'une réflexion profonde sur l'être humain, j'aurai trouvé des centaines d'autres titres bien plus appropriés, je n'aurais pas pris ce livre-là !!! L'auteur rate donc totalement sa cible.

Le chat-narrateur ne met pas assez sa patte, je trouve. On rigole un peu, mais pas assez à mon goût (ce sont surtout les encarts qui sont drôles). La partie Comment domestiquer son maître est quand même plus rigolote que l'autre et se place plus du point de vue des chats. Quant à la partie Comment aimer son maître, je me demandais souvent ce que ça venait faire là, c'était souvent hors sujet et à peine drôle : le chat n'explique pas comment il faut aimer son maître, il explique juste comment son maître aime. Ce qui est un tout autre sujet.

C'est sympa, mais à lire à petites touches, je pense, et pas d'une seule traite. C'est un peu longuet et en plus il y a de la redite entre les parties. Il aurait mieux valu faire un petit fascicule que diluer pour obtenir un roman de 300 pages, voire se contenter d'une seule partie, celle sur la domestication. Ici on a la quantité, mais pas la qualité. Pour égayer un dimanche pluvieux sans se prendre la tête, préférer un bon polar.

3 commentaires:

  1. C'est exactement le genre de titre que je fuis et ton avis me confirme que ce n'est vraiment pas pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne l'aurais pas non plus pris pour moi, c'est clair
      et j'y réfléchirai à deux fois la prochaine fois

      Supprimer
  2. Ah bon au final je vais peut-etre l'eviter alors :) hehe

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...