jeudi 9 janvier 2014

La trilogie Millenium - Stieg Larsson

J'ai lu la trilogie Millenium il y a quelque temps et, chose rare, j'ai préféré les films (les suédois, cela va sans dire) aux livres. Il faut dire que je n'ai pas vraiment succombé à la « mode » des thrillers suédois qui sévit depuis quelques années. Je les trouve agréables à lire, mais pas formidables ou indispensables non plus. Je crois qu'en matière de thrillers, je suis très exigeante et n'est pas Grangé qui veut !


L'histoire
Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes : Depuis 44 ans, Harriet Vanger, la nièce bien aimée de l'industriel Henrik Vanger a disparu. Il est persuadé qu'un membre de sa famille l'a assassinée. En parallèle, le célèbre journaliste Mikaël Blomkvist est condamné pour diffamation dans l'affaire Wennerstrom. Vanger convainc Blomkvist d'enquêter sur l'assassinat de Harriet. Au cours de son enquête, Mikaël Blomkvist va faire la rencontre d'une jeune fille atypique aux multiples talents, Lisbeth Salander, qui va l'aider à élucider le mystère.
La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette : Un an après, nous retrouvons Lisbeth Salander et Mikaël Blomkvist dans une nouvelle histoire. Lisbeth est accusée d'un double homicide à Stockholm, dont les victimes se trouvent être des connaissances de Blomkvist. Rapidement, elle se trouve accusée d'un 3e meurtre et un avis de recherche national est lancé. Lisbeth entame alors une cavale pour d'une part échapper à la police et d'autre part résoudre cette énigme : qui à tué ces gens et pourquoi ?  
La Reine dans le palais des courants d'air : Ce troisième tome est la suite directe du précédent. Dans cet ultime volet, on retrouve Lisbeth à l'hôpital, isolée et sous mandat d'arrêt. De son côté Mikaël Blomkvist s'attaque à une nouvelle enquête de taille dans le but d'aider son amie : trouver qui dans l'organisation d'État nommée SAPO tient à détruire une fois encore la vie de Lisbeth. L'ennemi est colossal cette fois ci mais les soutiens envers Lisbeth plus nombreux aussi, saura-t-on enfin pourquoi et comment ? (Wikipedia)
 

Mon avis
Le premier roman est un bon thriller, sympa, efficace, mais sans plus. Il a quand même pour atout d'être assez dépaysant et il a des personnages très intéressants, car peu conventionnels.

Pour les deux romans suivants, j'ai beaucoup moins accroché : j'ai trouvé que cela n'avait plus rien à voir avec la première histoire et pire, j'ai eu le sentiment que l'intrigue était très diluée, étirée... qu'on voulait vendre du papier...

Le plus : ces romans se lisent tout seuls, je les avais lus en espagnol à l'époque où j'étais encore débutante dans cette langue, et je n'ai eu aucun problème, c'est pour dire. Parfaits pour être dévorés paresseusement au bord de la piscine, mais ils ne m'ont pas laissé une marque indélébile, je n'ai pas accroché plus que ça et je ne suis pas entrée dans l'histoire. C'est sûrement pour ça que j'ai préféré les films. Ils sont moins dilués et vont plus à l'essentiel.


Je les ai refermés en me disant que c'était l'archétype des romans dont quelqu'un dans son bureau a décidé que ce serait un best-seller, donc c'est un best-seller, peu importe la qualité du truc. Autant vous dire que ça m'agace un peu !

Idée 33 : un oeil

7 commentaires:

  1. J'ai vu les films, suedois d'abord puis ricains et ensuite me suis decidee a lire les bouquins que mon pere possedait depuis des annees. D'habitude je fais l'inverse et trouve les films nievres car tt est trop resume. L'actrice Noomi Rapace jouant Lisbeth Salander est juste sublime je trouve.
    Pour le moment j'en suis au tome2 et j'apprecie les deux versions: film et livre :-)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu les bouquins avant que les films ne sortent et j'avoue avoir été happée par cet univers même s'il est vrai que parfois dans le deuxième tome je m'ennuyais. Par contre je vois ou du moins je crois que tu aimes Grangé, si tu aimes ce genre, tu devrais t'intéresser à Mo Hayder, je pense notamment à Tokio qui est vraiment pas mal du tout ou encore Pig Island.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis assez d'accord avec toi ; exception faite que je suis moins dure pour le premier tome que j'avais trouvé intéressant à divers points de vue. Pour les deux autres par contre, il y a clairement de la dilution inutile et le pompon est décerné à la fin du deuxième tome : du grand nawak !
    Cela dit, je suis par contre très déçue par Camilla Läckberg, le pendant féminin de Larsson en matière de polars suédois. Pour le coup, c'est vraiment d'un niveau très médiocre...
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. entièrement d'accord avec toi, pour Läckberg aussi. J'en avais lu un qui m'a franchement ENNUYEE. Entre ca et stieg larsson, c'est ce qui me fait dire que la mode du polar suedois ne m'a pas convaincue :)

      Supprimer
  4. Moi aussi, j'ai largement préféré la version suédoise des films à la version américaine, trop aseptisée à mon goût!

    RépondreSupprimer
  5. Alors moi tu le sais déjà, j'ai detesté..:)) Du coup, même pas voulu voir les films..:)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...