lundi 16 juin 2014

London - Edward Rutherfurd, fresque historique sur Londres

Attention coup de coeur ! Dans le cadre du mois anglais, j'ai commencé par lire ce pavé d'un auteur que j'adore (et qu'on gagnerait à mieux connaître en France !) pour me mettre en condition. J'étais censée aller à Londres ce week-end (gros bisous à la sncf qui nous regarde) et ça aurait été la préparation idéale... heureusement que les livres ne font jamais grève !


De cet auteur, j'avais déjà lu (et adoré) sa fresque irlandaise en deux tomes. Pour ceux qui aiment les fictions historiques, il a vraiment trouvé la formule parfaite. Ken Follett a beau être mon chouchou, il n'a qu'à bien se tenir !

L'histoire
Cette fresque retrace toute l'histoire de Londres, depuis le paléolithique jusqu'à nos jours. L'auteur choisit des dates ou périodes importantes de l'histoire de la ville et nous présente l'Histoire à travers les yeux de familles ordinaires, dont les destins s'entremêlent (les Ducket/Dogget celtes, les Barnikel vikings, les Bull et Carpenters saxons, les Silversleeves normans, les Meredith gallois, les Fleming de Flandres et les Perry Huguenots). Les familles arrivent les unes après les autres dans le roman, au fil des vagues d'immigration, s'aiment ou se détestent, mais entrent en permanence en interaction.
Successivement, on voit la vie des derniers celtes, l'arrivée des romains, celle des saxons et des normands, la construction de la Tour de Londres, de St Paul et du Globe de Shakespeare, les guerres, qu'elles soient de religion, civile ou mondiales, le combat des puritains, celui des catholiques ou encore celui des suffragettes, l'évolution du pouvoir du parlement ou encore la façon dont la ville s'est étendue et a rétréci au fil des siècles. Et toujours, au centre de ces destinées et presque un personnage à lui tout seul, coule le fleuve Tamise.
On comprend aussi le statut spécifique dont a bénéficié Londres pendant très longtemps, et qui explique que la ville a sa mentalité bien à elle et un farouche sentiment d'indépendance.

Mon avis

Un petit bijou, mon coup de cœur de l'année pour l'instant. Je l'ai dévoré tout en savourant chaque mot (dit comme ça, ça a l'air contradictoire). J'ai aimé la façon dont les destins s'entremêlent, dont les familles montent et descendent dans l'échelle sociale... 

Ici, les rois et les personnages qui font d'habitude l'Histoire passent à l'arrière-plan, n'ayant droit qu'à une brève incursion d'une demi-page par ci, par là. Le "petit peuple" a ici la parole, l'auteur tente de nous montrer les conséquences des différentes lois et des changements sociaux successifs, comme le schisme de l'église anglicane ou l'influence des puritains, par exemple. Tout ça m'a aidé à vraiment bien mieux comprendre pas mal d'aspects culturels concernant les anglais, que j'avais déjà pu observer, mais dont le sens ou les implications restaient flous. Cette idée de montrer la vie des "vrais gens" et pas la vie de château donne un récit historique complètement différent de ce qu'on a l'habitude de lire dans les livres d'histoire traditionnels.


Le livre est certes un pavé (1300 pages), mais j'ai trouvé qu'il n'y avait pas un mot de trop, car il est très riche en informations intéressantes et quand l'auteur nous raconte la vie d'un personnage, c'est toujours une pièce de puzzle qu'il nous donne pour reconstituer l'image globale du vrai personnage de l'histoire, Londres. Comme l'histoire est très riche, je l'ai lue en plusieurs fois, en lisant d'autres livres entre temps. Comme chaque chapitre concerne une génération différente, ça se fait sans problème.

On y apprend aussi pas mal d'étymologie (Tamise, cockney, paquebot...) et je trouve que c'est un vrai plus (car l'étymologie, c'est mon dada :) ). 

Autre aspect intéressant, l'auteur glisse des petits "fils rouges" dans l'histoire. Les actions de l'un ont des répercussions sur les vies d'autres membres de la famille des siècles plus tard, l'auteur fait souvent de petites références à des éléments expliqués un peu plus tôt. Ça donne une vraie cohérence à l'ensemble, ce qui n'est pas si évident quand un livre s'étale sur 2000 ans.

En bref : une lecture super enrichissante qui marie à la perfection roman et Histoire. On ne s'ennuie jamais, on rit, on grince des dents, on apprend énormément. Je recommande cet auteur (et ce livre) à tout le monde !

Le mois anglais
Idée 84 : A proximité de l'eau

8 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout. Les bouquins sur l'Irlande ont l'air très intéressants !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu les livres de cet auteur dans la librairie où je me rends habituellement ; en même temps, difficile de les rater, n'est-ce pas ? J'ai vu celui sur l'Irlande, qui me tentait beaucoup, ainsi que celui sur Paris. Ton avis me donne envie de me lancer à un moment ou un autre, même si le pavé fait peur. Puis j'ai encore Ken Follett à lire... Mais je note :).

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour cette lecture que je note précieusement. J'ai déjà des ouvrages sur Londres mais cela ne m'empêche pas d'être très tentée par celui-ci qui aborde l'histoire d'une manière qui me plaît.

    RépondreSupprimer
  4. Ce volume a l'air passionnant !! Mais plus de 900 pages ! et on a apparemment un peu de mal à le trouver en français à des prix acceptables... Je le note quand même pour plus tard, on ne sait jamais, car j'aurais très envie de m'y plonger !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que ce n'est pas donné, mais d'un autre côté, il y a du volume :) c'est normal que ça influence un peu le prix ! (vive les poches !)

      Supprimer
  5. Génial, je ne connaissais pas du tout ! Comme ma copine Lou, je note précieusement cette référence sur ma chère Londres !

    RépondreSupprimer
  6. Cool, je suis contente d'avoir intéressé du monde :D Ne nous décourageons pas face au pavé !

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour la découverte je ne connaissais absolument pas. Tout ce que tu en dis me tente énormément. Je le note donc !! Je suis fan aussi de Ken Follett, ça devrait donc me plaire.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...