lundi 18 août 2014

Erik der Rote (Erik le Rouge) - Tilman Röhrig

Ca faisait une éternité que je n'avais pas lu de roman en allemand (je doute que les Powerpoints sur les turbocompresseurs, ça compte !). Malheureusement, je n'ai pas l'impression qu'il ait été traduit en français !


Je l'avais choisi principalement pour deux challenges : d'abord, le Challenge Weltmeister de Je lis et je raconte, pour lequel il fallait lire un livre allemand, et le challenge Un mois, une consigne, pour lequel il fallait lire un livre depuis très longtemps dans la PAL. Si j'en crois cette inscription que j'avais notée en début de livre...

Je crois que ça marche, non ? (oups :) )
Une lecture parfois ardue... et pas forcément parce que c'était en allemand...

L'ombre de Batman plane sur Gotham...
Je crois que mon chat a besoin de lunettes, elle a le nez bien proche du texte.
L'histoire
Ce roman historique raconte l'histoire de Erik le Rouge, viking dont la famille a été expulsée de Norvège et s'est installée en Islande. Accompagné de son esclave et meilleur ami Tyrkir, il essaye de survivre, puis épouse Thjodhild, fille d'un riche propriétaire terrien. Cependant, suite à une dispute avec son voisin et rival qui dégénère, il doit à nouveau quitter l'Islande. Pendant ses années d'exil, il sillonne les mers et découvre des terres habitables au Groenland (le pays vert), où des Islandais le suivent pour chercher une vie meilleure. C'est là que grandit son fils Leif, qui plus tard, contre la volonté de son père, se convertit au christianisme. Pour fuir la colère d'Erik, il navigue vers l'Ouest, car il a entendu dire qu'on y avait vu d'autres terres, et il navigue jusque Terre-Neuve.
Mon avis

Un livre intéressant. J'avoue que la lecture a été laborieuse, car c'était écrit dans un allemand un peu vieilli, donc au début, j'ai un peu ramé niveau vocabulaire. Evidemment, ce n'est pas une critique négative pour le livre ! Je pense qu'au contraire, quand on a le vocabulaire adapté, ça doit être vraiment un régal à lire.

D'un point de vue historique, c'était très intéressant : ce livre, raconté à travers les yeux de Tyrkir, le meilleur ami d'Erik, nous permet d'avoir un aperçu de la vie en Islande vers l'an 1000, dans le contexte de l'expansion du christianisme dans la région : religion, esclavage, place des femmes, vie quotidienne, justice... L'histoire intègre beaucoup de détails.

Pourtant, quelque chose manquait, pour un roman. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et, même si j'ai appris pas mal de choses, c'était un peu trop documentaire. Dommage.

Idée 148 : Quelque chose en bois
Un roman historique
Weltmeister
Challenge nordique
Août : Un livre depuis longtemps dans la PAL

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...