dimanche 21 septembre 2014

Le Diable s'habille en Voltaire - Frédéric Lenormand

Voici un petit livre "détente" que j'avais choisi pour couper la routine et lire quelque chose d'un peu différent...


Avant de commencer ma chronique, je tiens à dire que j'ai payé ce livre et que j'ai donc droit à mon opinion... pourquoi cette remarque étrange ? C'est dans les commentaires que ça se passe. Indépendamment de mon opinion sur cette lecture, l'honnêteté me forçait à partager cette situation qu'a vécue Alice, par principe et par solidarité (et surtout quand on prend Voltaire pour héros de son roman).

L'histoire
Voltaire peine à faire publier ses Lettres philosophiques. C'est alors que le père Pollet, confesseur du Cardinal de Fleury, lui demande de mener l'enquête sur un meurtre commis dans son abbaye. Il semblerait qu'il ait été perpétré par le diable en personne ! Tout en essayant de faire jouer sa dernière pièce à la Comédie française, et aidé de sa maîtresse, la marquise du Châtelet, Voltaire met son rationalisme à profit pour démêler cette affaire. Il traque donc un mystérieux homme aux pieds de bouc et un tout aussi mystérieux jupon à travers tout Paris, avant de comprendre le fin mot de l'histoire.

Mon avis


Je me suis beaucoup amusée à lire ce livre. L'intrigue policière passe au second plan et sert de prétexte à un formidable exercice de style... J'ai trouvé ça très bien écrit, j'ai beaucoup ri, c'est un style ciselé, comme de la dentelle. Les répliques fusent à tout va, c'est le bouquin parfait pour se détendre, se vider la tête, passer un excellent moment.

J'aime beaucoup Voltaire (et pas parce que grâce à lui, j'avais eu 18 au bac de français :) ) et j'étais ravie de le retrouver, (même si c'est de la fiction, je sais !), je pouvais très bien m'imaginer le personnage dire des choses comme ça.

Petit extrait (cliquer pour agrandir l'image) :


Idée 55 : quelqu'un qu'on aime
Thrillers et polars

3 commentaires:

  1. J'ai fait abstraction de cette querelle dommageable quand j'ai lu ce roman que j'ai beaucoup apprécié. Il faut donc oublier cette histoire ancienne car en plus, Frédéric Lenormand est un auteur tout à fait sympathique, à mes yeux au moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai fait abstraction aussi, sinon, je n'aurais pas écrit ce que j'ai écrit concernant le livre en lui-même. D'un autre côté, j'aime connaître les opinions des gens que je lis... d'où ma décision

      Supprimer
  2. Je découvre la querelle grâce à ton billet et rien que pour cela, jamais je ne lirai cet auteur.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...