lundi 29 septembre 2014

Un mariage de raison - Michel David (Mensonges sur le plateau Mont-Royal #1)

J'étais à la recherche d'un roman québécois pour Québec en septembre, et je suis tombée un peu par hasard sur celui-ci. Ca tombait bien, ça faisait un moment que j'avais envie de me plonger dans une "fresque", une saga familiale...


A noter que c'est un tome 1, le tome 2 étant La biscuiterie. C'est vraiment une histoire qui s'étale sur deux tomes, pas deux histoires différentes, il est donc préférable de lire les deux (le tome 2 est donc en attente).

L'histoire
Montréal, 1946. Jean Bélanger, qui termine son cours classique, et Reine Talbot, fille du propriétaire d’une biscuiterie, se fréquentent depuis quelque temps. Leur passion mutuelle et la fougue de leur jeunesse mènent à des rapprochements charnels, pourtant proscrits par l’Église avant le mariage !
Alors que leur amour vacille, Jean rencontre une nouvelle flamme. Mais quelques jours plus tard, Reine lui annonce qu’elle est enceinte, une révélation qui va bouleverser leur vie. Les deux familles, que tout semble opposer, vont se démener pour éviter le scandale et sauvegarder leur réputation. 
Mon avis

Un coup de coeur ! Dès les premières pages, ce livre m'a captivée, à tel point que j'ai lu les 3 derniers quarts en une après-midi (en terrasse par grand beau temps, on a vu plus malheureuse) ! Ce que j'ai aimé avant tout, c'est le style : le rythme de l'histoire est assez lent, mais c'est écrit d'une telle façon que l'auteur nous dit "Prends ton temps, pour lire, on n'est pas pressés." et j'ai réussi à adapter mon rythme à l'histoire, ce que je n'arrive pas toujours à faire !

L'histoire est écrite en québécois, que ce soit les dialogues ou les expressions, les descriptions... c'est la première fois que je lisais un livre comme ça et je dois avouer que j'ai beaucoup aimé l'expérience. J'ai trouvé que ça changeait énormément le rythme de l'histoire, ce qui était très agréable !

Autre grosse qualité de ce livre : il fait réagir, ses personnages sont attachants (enfin, pas tous :) ), le livre fait rire, parfois criser et brailler après certains personnages. L'auteur ne se gène pas pour se foutre joyeusement des français, avec un personnage "Français de France" qui porte tous les clichés du monde sur ses frêles épaules... mais on ne vous en veut pas !


Au-delà de ça, le livre est intéressant pour le fond : il dépeint la vie au Québec juste après la Seconde Guerre mondiale, et les aspects qui m'ont le plus marquée étaient la religion (qu'est-ce que ça avait l'air compliqué à cette époque-là !) avec une famille très pratiquante, mais aussi la place des femmes : - Comment, elle veut continuer à travailler après son mariage, mais ça ne se fait pas enfin !!! (euhhhh, guys, franchement !).

En bref : une superbe fresque bien écrite, des personnages attachants et un contexte culturel entièrement nouveau pour moi : une très belle découverte !

Commonwealth - Canada

Québec en septembre
Idée 78 : Quelque chose de froid
Joker : se passe dans les années 1940.

1 commentaire:

  1. je ne connaissais pas cette série "historique", tu donnes envie :-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...