vendredi 27 mars 2015

The hand that first held mine (Cette main qui a pris la mienne) - Maggie O'Farrell

Et voici l'Irlandaise du mois de mars.


L'histoire
Lexie a accompli son rêve : rejoindre Londres pour y devenir journaliste. Insolente, sûre d'elle, la jeune femme évolue triomphalement dans le fougueux Soho des sixties, menant de front sa vie professionnelle et de mère célibataire. Jusqu'au jour où le destin se rappelle à elle...
Quarante ans plus tard, Elina, une jeune artiste d'origine finnoise, vient de mettre au monde son premier enfant. Un accouchement qui a failli lui coûter la vie et dont le souvenir obsédant menace de détruire son couple. Car depuis la naissance, son mari, Ted, se comporte de façon très étrange, comme si son inconscient se réveillait d'un profond sommeil. En quête désespérée d'une main qui le guiderait à travers les zones d'ombre de son enfance, Ted va mettre au jour un terrible secret. 
Mon avis 
Quand on lit le résumé, on s'attend à une histoire pleine d'intrigues et de rebondissements. Malheureusement, mes attentes ont été déçues, je me suis franchement ennuyée. Je ne voyais pas du tout où on voulait en venir, l'auteure met énormément de temps à mettre en place son histoire, nous abreuve d'informations qui sur le coup nous paraissent franchement superflues, et quand, aux 3/4 du livre, on commence à entrevoir ne serait-ce que la queue de l'ombre de l'hypothèse que ah oui, y a peut-être un fil conducteur finalement, j'avoue que je n'avais même plus envie de savoir le pourquoi du comment. J'ai failli laisser tomber, je me suis fait violence je dois avouer que j'ai activé le mode lecture en diagonale pour vraiment dire que j'allais aller au bout, mais je ne le recommande vraiment pas !
Mars : Maggie O'Farrell

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...