jeudi 7 mai 2015

Peter et Wendy (Peter Pan) - James Matthew Barrie

L'Ecossais du mois nous ramène en enfance ! Si on connait tous le personnage de Peter Pan, personnellement, je n'avais jamais lu le livre ! C'est chose faite


L'histoire
Un soir, Peter, venu récupérer son ombre abandonnée lors d’une précédente visite, se trouve face à Wendy. Avide des histoires qu’elle pourra lui raconter et du rôle de mère, fantasmé, qu'elle pourrait accomplir, il la persuade de le suivre jusqu’au Pays imaginaire. Wendy devra s’y défendre de la jalousie de la fée Clochette (Tinker Bell) et veiller sur la petite famille des Garçons perdus, dont elle devient la mère. Emmenés par Peter Pan, Wendy et ses frères vivront d’extraordinaires aventures auxquelles seront mêlés les Peaux-Rouges et Lily La Tigresse, mais surtout les Pirates et leur chef, le fameux Capitaine Crochet, qui n’a jamais pardonné à Peter de lui avoir coupé la main avant de la jeter en pâture avec le réveil du capitaine au Crocodile qui le poursuit depuis sans trêve... Crochet capture Wendy et ses frères, Peter l'affronte. Crochet est vaincu et, poussé par-dessus bord, disparaît dans la gueule du crocodile. Peter devient capitaine du Jolly Roger et ramène Wendy, John et Michael et les Enfants perdus à Londres. Les parents Darling retrouvent leurs enfants et adoptent tous les Enfants perdus. Peter Pan rentre au Pays imaginaire en jurant à Wendy qu'il ne l'oubliera pas, et qu'il reviendra tous les ans pour la ramener au Pays imaginaire.

Mon avis

Sans aucun doute, une lecture plutôt déroutante ! C'est un livre pour enfant, mais c'est quand même assez violent ! Les enfants, même Michael, le tout petit, tuent des pirates (et en sont très fier). Je ne sais pas si je lirais ça à un enfant !

En revanche, ce que j'ai adoré dans ce livre, et ce qu'on retrouve surtout au début, c'est la façon dont l'auteur nous raconte sur un ton tout à fait normal des événements tout à fait ordinaires, et rajoute sans en avoir l'air un détail complètement absurde, ce qui fait un décalage très réussi et drôle. 
 Sais-tu d'où viennent les fées ? Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée.
Le livre est plein de fantaisie (et de nostalgie teintée d'amertume sur la fin), il rappelle toute la richesse de l'enfance et de l'imagination, et il est très amusant. Il peut se lire à tout âge (et nous donne envie de retourner aussi sec en enfance). A lire au moins une fois dans sa vie ! L'épilogue, qui montre comment on oublie sa part d'enfance en grandissant, est plutôt sombre, mais très émouvant.

En revanche, je ne peux pas m'empêcher de rouspéter après le personnage de Wendy, parfaite petite bobonne, qui m'a fait grincer les dents. A croire que raccommoder les fonds de culotte est l'ambition ultime pour une jeune fille de 18 ans. Youhou.

68 - Mère, quelque chose qui y fait penser
Un livre de mon enfance
Mai
Mai : JM Barrie

3 commentaires:

  1. Je n'ai jamais lu la véritable version de Peter Pan mais j'avais entendu dire que c'était en effet plutôt violent...

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que quand on a vu la version Disney on ne s'attend pas à ce qu'on peut lire dans le roman de Barrie. Je l'ai étudié à la fac dans le cadre d'un cours de littérature pour la jeunesse et j'ai pu voir le livre complètement différemment. Ne t'énerve pas pour Wendy, elle est censée représentée l'âge adulte parmi les autres enfants qui font tous semblant et il ne faut pas oublier à quelle époque on se trouve ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais bien, qu'il faut replacer dans le contexte :) j'ai essayé de ne pas grincer des dents, mais c'était plus fort que moi :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...