vendredi 20 novembre 2015

L'affaire Bernini - Iain Pears

Voici un second livre lu cet été, et je dois bien dire, une déception totale...


L'histoire
Employé d'une galerie londonienne, Jonathan Argyll, en poste à Rome depuis trois ans, a vendu un Titien au musée californien du milliardaire Arthur Moresby. Seule obligation : Argyll a dû livrer le tableau à Los Angeles. Lors d'une soirée dans le musée, Jack, le fils du mécène, lui présente de façon acerbe les parasites gravitant autour de son père. Il y croise aussi Hector de Suza, qui a la réputation d'être mêlé à des trafics d'œuvres d'art.
Le lendemain, en rendant visite au directeur du musée, Argyll apprend que Moresby a été assassiné dans son bureau d'une balle dans la tête. Un buste du pape Pie V, réalisé par Gian Bernini et ramené d'Italie par de Souza, reste introuvable. Argyll alerte son amie Flavia di Stefano, de la brigade romaine de protection du patrimoine, qui débarque bientôt, elle aussi, en Californie pour poursuivre ses investigations.
Mon avis
Bon, comment le dire gentiment... j'ai trouvé ce livre franchement mal écrit. Le style est volontairement familier et désinvolte, ce que j'ai trouvé franchement agaçant. L'histoire est cousue de fil blanc.

Pour ne rien gâcher, l'auteur insiste très lourdement car un personnage maitrise mal l'anglais (l'Italienne) : ça alourdit l'histoire, c'est complètement ridicule et ça casse le rythme sans rien arranger.

Et pour finir, le "deus ex machina" qui résout le tout est ridicule aussi. Je m'attendais à lire un thriller sur l'art, car j'adore ce genre de livres mais c'est juste un "whodunnit" (qui a tué le colonel Moutarde dans la cuisine avec le chandelier) convenu et plat. 

Idée 39 : Musée

1 commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...