lundi 23 novembre 2015

Les anagrammes de Varsovie - Richard Zimler

J'avais choisi ce livre car, il y a quelques années, j'avais lu et adoré Le dernier Kabaliste de Lisbonne, du même auteur. Cette histoire est bien différente et elle se passe dans le ghetto de Varsovie.


L'histoire
Pologne, automne 1940 : des milliers de Juifs se retrouvent confinés dans une petite parcelle de la capitale, le tristement célèbre ghetto de Varsovie. Parmi eux Erik Cohen, un vieux psychiatre, contraint de survivre dans un minuscule appartement avec sa nièce et son petit-neveu adoré, Adam. L'hiver est éprouvant : l'hostilité du ghetto où tout manque, le crime omniprésent, la mort qui rôde. Soudain, Adam disparaît. Le lendemain, son corps est découvert sans vie et atrocement mutilé au pied d'un des murs de barbelés qui clôturent le ghetto. Dans sa bouche, un morceau de fil. Quelques jours plus tard, le corps d'une jeune fille est lui aussi retrouvé mutilé. Tout en Erik crie vengeance : aidé de son ami d'enfance Izzy, une figure haute en couleur, il va s'échapper du ghetto pour mener l'enquête à Varsovie.
Mon avis

J'ai bien aimé cette histoire, une enquête qui se passe dans le ghetto. On y voit la vie du guetto au quotidien, l'enquête passe en arrière-plan. Comme le personnage principal est un vieux psychiatre, il analyse beaucoup l'état d'esprit des autres personnages, ce qui est une approche intéressante.

La lecture était agréable et l'intrigue, prenante. En revanche, la fin était vraiment bizarre, elle m'a franchement déconcertée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...