samedi 21 novembre 2015

Toute la famille sur la jetée du paradis - Dermot Bolger

Ne jamais désespérer, je continue mon challenge Un an en Irlande ! Voici l'avant-dernier de la série, et un très beau coup de coeur.


L'histoire
En 1915, dans un village du comté de Donegal, au nord de T'Irlande, la famille Goold Verschoyle s'épanouit dans un manoir animé par les rires de Leurs prestigieux invités. Mais le cours de l'histoire menace l'équilibre de ce petit paradis. Eva, de peur de rester vieille fille, épouse un homme qui ne la comprend pas. Art s'enflamme pour la cause communiste et part pour Moscou avant d'en être expulsé et d'être renvoyé à Londres. Son petit frère Brendan suit ses traces et part se battre en Espagne. On suit les (més)aventures de la fratrie jusqu'à la fin de la Deuxième Guerre mondiale et la mort de leurs deux parents, qui achève de les séparer.
Mon avis

Un coup de coeur, donc ! Cette fresque familiale qui s'étale sur plus de 30 ans est tirée d'une histoire vraie et elle raconte la vie d'une fratrie irlandaise qui traverse les conflits du XXe siècle (guerres mondiales, communisme, guerre d'Espagne...). Les personnages sont tous attachants et fascinants à leur manière, le livre est très bien écrit et la lecture est très agréable. Le plus fort, c'est que c'est tiré d'une histoire vraie...

L'histoire est divisée en trois parties et chacune a sa propre ambiance, ce que j'ai beaucoup aimé : la première, c'est l'enfance et la fin de l'innocence. Dans la seconde, j'ai eu le plaisir de recroiser Jimmy Gralton, que j'ai vite reconnu comme le héros du film Jimmy's hall dont je vous parlais l'an dernier. Enfin, la troisième est empreinte de nostalgie, Eva, l'une des héroïnes, aimerait tant retrouver l'innocence de la Jetée du paradis où ils ont passé leur enfance coupée des dures réalités du monde.

Comme dans Jimmys' hall, on nous montre aussi l'histoire de l'Irlande après l'indépendance, et l'on voit que ce n'était pas facile tous les jours. On voit les luttes de pouvoir en filigrane, et comment ces événements s'imbriquent dans l'histoire européenne.

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Eva, inspiré de Sheila Fitzgerald, qui a raconté son histoire à l'auteur (pour une fois, la postface était très intéressante !), une femme rêveuse et incomprise, qui ne rentre dans aucun moule et commence réellement sa vie vers 45 ans, quand ses enfants sont grands.

Vous l'aurez compris, je le recommande chaudement.

Un livre tiré d'une histoire vraie
Juin : Dermot Bolger

4 commentaires:

  1. Très bel avis, je ne connaissais pas du tout mais je me le note.

    RépondreSupprimer
  2. Eva... J’avais moi aussi été marquée et attendrie par elle. Une belle fresque familiale.

    RépondreSupprimer
  3. Alors si tu recommandes chaudement... ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ah, celui-là est sur ma liste, chouette ;-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...