samedi 3 mai 2014

Bonjour Tristesse - Françoise Sagan

Ce mois-ci, je suis partie à la découverte d'un classique contemporain dont le titre m'intrigue depuis longtemps.


L'histoire
Cécile passe l’été de ses 17 ans dans une villa de la Côte d’Azur avec son père, Raymond, un veuf attirant qui n'hésite pas à séduire toutes les femmes qui lui plaisent et sa maîtresse du moment, Elsa. Cécile, un peu naïve, rencontre avec Cyril, un étudiant de 26 ans. Raymond, Elsa et Cécile passent un été tranquille, jusqu'au moment où Anne arrive suite à l’invitation de Raymond. Différente des autres, Anne apprécie la culture, la formation et l’intelligence. Dès son arrivée, un combat subtil commence à se développer entre les trois femmes. Puis Elsa perd et Anne gagne le coeur de Raymond, ce qui donne beaucoup de craintes à Cécile. Cette appréhension est justifiée : Anne prend en main la vie de Cécile très vite et compte même  la faire réviser tout l'été. De plus, Anne n’est pas trop enthousiaste de voir Cécile tomber amoureuse de Cyril. Anne et Raymond décident de se marier, mais Cécile veut l'arrêter ; cette femme intelligente trouble toute cette vie qui semble tellement précieuse à ses yeux : des hommes intéressants, des femmes mondaines, beaucoup d’amusements. Alors, elle réussit à persuader son ami Cyril de simuler une aventure amoureuse avec Elsa qui était partie lorsqu'elle avait entendu la nouvelle du mariage. Raymond, lui, est irrité de voir Elsa se tourner vers un homme plus jeune que lui et il se retrouve bientôt dans les bras de son ancienne maîtresse. (d'après Wikipedia)
Mon avis

Un drôle de livre qui m'a donné des sentiments un peu ambivalents. J'ai beaucoup aimé le style, concis, précis, l'auteur arrive à faire passer énormément de sujets en peu de pages, comme le passage à l'âge adulte, l'arrivée d'une belle-mère... C'était intéressant de retrouver une peinture des mentalités de l'époque. La jeune fille est assez libre, malgré ses années de couvent, mais on sent que son comportement entraîne la réprobation d'Anne, sorte de femme parfaite, mais inaccessible. Et Cécile s'empresse un peu trop souvent à mon goût d'obéir aux injonctions : sa liberté n'est que surfaite ! Amusant aussi de voir que malgré les liens profonds existant entre les deux héroïnes, elles continuent de se vouvoyer. Autre plus, la fin m'a vraiment prise de court, à dire vrai, dès les 3/4 du livre, je me disais que c'était le genre d'histoire qui finissent en queue de poisson, ce n'était pas possible autrement... et bien non. Très agréable surprise !

D'un autre côté, et il est possible que ce soit dû au fait que je ne l'ai pas lu au bon âge, je n'ai pas réussi à m'identifier aux personnages. Cécile, la narratrice, est une enfant certes intelligente, mais pourri-gâtée, tête à claque sur les bords. Anne est trop froide, beaucoup trop diamétralement opposée. Du coup, je suis restée à la surface du livre, je n'ai pas réussi à rentrer complètement dedans.

Bilan : ce n'est pas un coup de coeur, mais c'est une lecture intéressante qui nous replonge à une époque révolue, celle des années 1950, en compagnie d'une très belle galerie de personnages.

Mai
Idée 18 : vue depuis une maison
Challenge XXe siècle (1954)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...